Quels sont ingrédients qui composent un e-liquide ?

Publié le : 14 décembre 20214 mins de lecture

La question sur les composants réels d’un e-liquide revient souvent lorsque le débat concernant la cigarette électronique commence. En effet, cette substance est composée de plusieurs éléments qui, au final, définissent la qualité du produit. Voici alors les ingrédients de base et les composants optionnels.

Qu’est-ce qu’un e-liquide ?

Le e-liquide est un composant majeur d’une cigarette électronique. Cette matière en forme de liquide visqueuse qui se trouve dans le réservoir du clearomiseur est réchauffée par une résistance, et au-delà de 60 °C, elle se vaporise. Cette vapeur est ensuite inhalée et se retrouve dans la bouche et dans la gorge : c’est ce qu’on appelle le vapotage. Ainsi, dans une cigarette électronique, il n’y a pas de combustion comme dans la cigarette à tabac. Le e-liquide se compose de plusieurs éléments : ceux-ci influent énormément sur la qualité de ce produit, car en fait, cette substance se vend en flacon dans des boutiques spécialisées.

Les ingrédients de base

Il y a premièrement le propylène glycol ou PG. Utilisé comme conservateur dans l’industrie alimentaire, il sert d’exhausteur de goût dans le e-liquide : il est le conservateur d’arôme. Le PG est le premier responsable du fameux « hit » que ressentent les vapoteurs : il se traduit par une contraction de la gorge. Il y a ensuite la glycérine végétale ou VG : souvent utilisé d’humectant, son rôle dans l’e-liquide est d’apporter le côté suave en adoucissant les arômes. Mais c’est la VG aussi qui donne un gros volume de vapeur lors du vapotage. Ce sont en général les 2 ingrédients de base d’un e-liquide, et la proportion dépend des envies : plus il y a de PG, plus on ressent le hit et moins il y aura de vapeur. À l’inverse, plus il y aura de VG, plus il y aura de vapeur, mois, il y aura de hit !

Les ingrédients optionnels

Dans certains e-liquides, on peut trouver de l’alcool et de l’eau. Ils sont surtout utilisés comme fluidifiant, car les ingrédients de base suscités sont des produits visqueux. Mais ils sont présents en quantité très minime et n’influencent pas réellement la qualité du produit. La nicotine est aussi un ingrédient optionnel : elle n’est autorisée qu’avec 3 à 18mg/ml d’e-liquide seulement. C’est la concentration en nicotine dans cette substance qui crée le hit dans le larynx lorsque le vapoteur inhale la vapeur. Quoi qu’il en soit, il existe des normes qui exigent aux fabricants de lister tous les noms des composants, les proportions PG et VG et le taux de nicotine sur tous les flacons d’e-liquide.

Plan du site